Foyer Rural d'Espondeilhan

Assemblée Générale du Foyer Rural le 17 octobre 2018

 

Les membres du bureau de gauche à droite: Jo Vital (président), François Kolb, Michèle Tuffreau, Bernard Druon, Rémi Tadeusz, Annie Tadeusz, Ann Darut, Philippe Eggermont, Isabelle Kolb, Martine Revil, Jean-Claude Hirailles, (manque Véronique Leroy pour cause maladie).

 

 

Assemblée Générale du Foyer Rural le 17 octobre 2018
Imprimer Imprimer cet article

ACTIVITES - SAISON 2018-2019

les sections ne fonctionnent que sous réserve d'un minimum de participants

Programme d'activités 2018-2019


Marche dans le Caroux : 23 mai 2019

Le pont du VialaisLe pont du VialaisLégende du Caroux :

Visible depuis la côte, le massif du Caroux dont la forme se démarque de toute autre montagne, a toujours été source d'inspiration pour l'imaginaire. Remontons ici au temps des Titans, pour nous plonger dans cette célèbre légende du Haut-Languedoc... aussi célèbre que le Caroux.
 
"En ce temps-là vivaient Cébenna et Réa, les deux derniers Géants, descendants des Titans. Ils étaient les seuls à survivre sur la terre. Allant main dans la main, sensibles à la beauté de la nature, ils affectionnaient par dessus tout un plateau et un roc appelés Caroux d'où leur regard s'étendait jusqu'à la mer.
 
Mais le Dieu de l'Olympe, impatient de faire place aux hommes ne cessait de crier "qu'ils meurent, qu'ils meurent ! " et la Terre finit par céder à la volonté de celui-ci.
 
Un soir de grande douceur, Cébenna s'étendit sur le roc pendant que Réa remontait le lit du ruisseau d'Héric. Soudain, Cébenna fut surprise en sentant le roc se ramollir. Effrayée, et malgré un brusque sursaut, la pierre recouvrit son corps et l'immobilisa. Alors, dans un dernier effort, elle renversa sa tête en arrière et poussa un cri de désespoir. Les larmes s'échappant de ses yeux tombèrent goutte à goutte dans les eaux du Rieutord.
Au cri de Cébenna, Réa voulut s'élancer vers elle. Hélas, ses pieds s'enfoncèrent, aspirés par le torrent. Il tomba à genoux pendant que ses mains se fixaient sur la paroi rocheuse. En essayant de s'échapper, il s'enfonça jusqu'aux épaules et la roche devenue glue épousa la forme de sa tête et étouffa son dernier cri pendant que le ruisseau d’Héric déferlait en grondant… C'est ainsi que tel le gisant de pierre d'un tombeau, le corps de Cébenna, l'infortunée fille des Titans, dessine à jamais ses formes au sommet du Caroux."
 
Si vous allez aux gorges d'Héric, vous saurez maintenant pourquoi le roc Caroux présente la forme d'une femme allongée et pourquoi, entre le 2ème et le 3ème pont, le lit d'Héric s'obstrue d'une gigantesque tête de pierre.Légende du Caroux :

Visible depuis la côte, le massif du Caroux dont la forme se démarque de toute autre montagne, a toujours été source d'inspiration pour l'imaginaire. Remontons ici au temps des Titans, pour nous plonger dans cette célèbre légende du Haut-Languedoc... aussi célèbre que le Caroux.

"En ce temps-là vivaient Cébenna et Réa, les deux derniers Géants, descendants des Titans. Ils étaient les seuls à survivre sur la terre. Allant main dans la main, sensibles à la beauté de la nature, ils affectionnaient par dessus tout un plateau et un roc appelés Caroux d'où leur regard s'étendait jusqu'à la mer.

Mais le Dieu de l'Olympe, impatient de faire place aux hommes ne cessait de crier "qu'ils meurent, qu'ils meurent ! " et la Terre finit par céder à la volonté de celui-ci.

Un soir de grande douceur, Cébenna s'étendit sur le roc pendant que Réa remontait le lit du ruisseau d'Héric. Soudain, Cébenna fut surprise en sentant le roc se ramollir. Effrayée, et malgré un brusque sursaut, la pierre recouvrit son corps et l'immobilisa. Alors, dans un dernier effort, elle renversa sa tête en arrière et poussa un cri de désespoir. Les larmes s'échappant de ses yeux tombèrent goutte à goutte dans les eaux du Rieutord.
Au cri de Cébenna, Réa voulut s'élancer vers elle. Hélas, ses pieds s'enfoncèrent, aspirés par le torrent. Il tomba à genoux pendant que ses mains se fixaient sur la paroi rocheuse. En essayant de s'échapper, il s'enfonça jusqu'aux épaules et la roche devenue glue épousa la forme de sa tête et étouffa son dernier cri pendant que le ruisseau d’Héric déferlait en grondant… C'est ainsi que tel le gisant de pierre d'un tombeau, le corps de Cébenna, l'infortunée fille des Titans, dessine à jamais ses formes au sommet du Caroux."

Si vous allez aux gorges d'Héric, vous saurez maintenant pourquoi le roc Caroux présente la forme d'une femme allongée et pourquoi, entre le 2ème et le 3ème pont, le lit d'Héric s'obstrue d'une gigantesque tête de pierre.
Philippe le TitanPhilippe le TitanNotre géo en pause photoNotre géo en pause photoRepas bien méritéRepas bien mérité


Marche au Salagou le 18 avril 2019


Marche à Nébian le 21 mars 2019

Sortie à Nîmes le 23 mars 2019


Sortie marche au Tunnel de Malpas le 22 novembre 2018

Sortie à Lodève le 2 Février 2018


Balade en bateau le 24 mai 2017

Sortie à Collioure le 23 février 2017


Sortie au château de Queribus et Thuir le 1er octobre 2016


Sortie à la Couvertoirade le 24 juin


Sortie à Montpellier le 26 Février

Sortie à Narbonne le 5 décembre 2015

Le p'tit journal du Foyer Rural


LIVRE D'OR

Nom et prénom :
E-mail :
Titre de votre témoignage :
Votre témoignage :
Cryptogramme visuel : Regénérer
Recopier les chiffres ici :
 
Plan du Site | Mentions légales | S'identifier
Reproduction totale ou partielle strictement interdite • Propulsé par KitWeb • Hébergement Wan AgainValid XHTML 1.0 Transitional